Tous les articles par admin

Combattre et se mettre hors de portée du Coronavirus en jouant sur les fréquences des ondes et renouer avec notre part humaine et spirituelle ? un double objectif

ADNVous connaissez sans doute l’expérience menée par le  Docteur Emoto de l’eau placé entre deux enceintes qui diffusent des ondes et il photographie les cristaux d’eau :
– Sur la diffusion de paroles d’Hitler on découvre une molécule qui ressemble à un cratère de mort.
– Sur la diffusion de la musique de MOZART c’est une molécule de toute beauté, la splendeur incarnée.

Le fœtus humain est constitué de 80% d’eau et la quantité d’eau dans le corps humain diminuera progressivement avec l’âge  pour descendre parfois jusqu’à 60%.
Les cellules du corps humain sont composées essentiellement de 65 % à 90 % d’eau. Soit un véritable océan intérieur, et en quelque sorte une caisse de résonance.

"Ainsi le son qui s’enregistre dans l’eau peut résonner dans notre corps en structurant les liaisons hydrogènes et peut donc induire des changements au niveau moléculaire et sub-moléculaire "

Nous voyons bien l’importance que joue l’eau dans le corps humain physiquement et  de manière quantique, sur les champs de consciences et corps subtils ; d’où le pouvoir de (construction et de destruction des mots) ;
d’un point de vue Biblique il est d’ailleurs dit « A l’ origine était le Verbe ».

Il existe un article qui explique le lien entre l’ADN et les sons dont la source est Cristal Vibrasons, je vous laisse le lire et y accéder par le lien : https://blog.cristalvibrasons.com/guide-pratique/l-adn-et-les-sons/

Pour nourrir votre curiosité et soif d’explications vous pouvez aussi vous rendre sur le site : https://www.biomusicone.com/ecoute-bio-active/ et la catégorie TEST SONORES (https://www.biomusicone.com/tests-scientifiques/) permet d’évaluer les effets de cette musique et précisément de certaines fréquences sonores.

Les tibétains pratiquent déjà depuis des siècles des sons guérisseurs dont le « OM » et des mantras : OM MANI PADME HUM, d’autres sons aussi sons réputés : les sons de guérisons et de protection issus du REIKI, les chants chamaniques, les chants grégoriens, des musiques classiques dont celle de Mozart. Tous ont le point commun de nous ramener sur un niveau vibratoire de construction, de pureté, d’élévation  spirituel qui nourrit, harmonise, recentre notre temple intérieur, notre corps dans toutes ses dimensions.

La science découvre chaque jour  un peu plus que la musique appartient  au processus interne de la vie :  » Nous pouvons citer   les découvertes faites par l’ Institut de technologie du Massachussets qui à pu observer  la vibration des membranes cellulaires, celles  du Dr Jacques Benvéniste,  Luc Montagnier , ainsi que les expériences  de Masaru Emoto ,  Alfred Tomatis , Ernest Chladni  ou encore le Dr Joël Sternheimer qui clame que les acides aminés composant les protéines correspondent à des notes de musique….

Dans le même ordre d’esprit Markus Buehler  utilisé la technologie artificielle (IA) pour transformer en musique la structure des protéines en forme de pointe, présentes à la surface du coronavirus SARS-CoV-2. Une note musicale a été attribuée à chaque chaîne d’acides aminés qui composent la protéine. C’est édifiant sa musique faussement bienveillante atteste de son côté sournois et confirme sa capacité à tromper de manière redoutable nos cellules.

Source : https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/ecoutez-a-quoi-ressemble-la-melodie-du-coronavirus-433430#Transformer-en-musique-la-structure-des-prot%C3%A9ines-du-coronavirus et https://soundcloud.com/user-275864738/viral-counterpoint-of-the-coronavirus-spike-protein-2019-ncov

Face à cela,  sans doute est-ce le moment de bercer et d’inonder nos cellules en écoutant des musiques dont la fréquence est 432 Htz (fréquence de la construction, de la source, de la création et de la nature).

Harmonisez la vie en accord avec les fréquences de la nature et il y aura plus de joie, de bonheur et de beauté dans nos expériences de tous les jours » disait Edgar Cayce.

Un double objectif :

Le combat du Covid nous ne conduirait-il pas à revenir à tous les fondamentaux au sens le plus large du terme, à l’essentiel, au naturel, à la source ?.
Accordons et faisons vibrer notre musique intérieure sur des fréquences plus nobles, plus humanistes, une musique qui est celle du cœur. Entendons la musique du cœur et pratiquons l’ouverture du cœur et l’attitude de la bienveillance, et qui sais réduirons-nous le COVID au silence ?

A méditer : « si vous voulez contrôler le peuple ; commencez par contrôler sa musique » disait Platon, alors pourquoi ne pas contrôler, voir anéantir le COVID par notre musique intérieure. (Surtout s’il s’agit de quelque chose de crée).

Mon souhait que nous sortions vivants et grandis de cette épreuve ; quelques morceaux sélectionnés pour vous :

https://www.youtube.com/watch?v=PRPe-rIxkvs  mantra du cœur

SANCTUS
BENEDICTUS
DOMINUS
GLORIA
STELLA AETERNA
IN TERRA
PAX HOMINE
CANTUS
GLORIA
BEATI LUMEN
OM MANI PADME HUM
OM MANI PADME HUM
OM MANI PADME HUM
OM MANI PADME HUM

https://www.youtube.com/watch?v=POQznKQKJ1c&t=1092s musique chamanique

https://www.youtube.com/watch?v=skYeRKozxlA  chants grégoriens

Sur Youtube il en existe beaucoup d’autres …

Pourquoi la fréquence de 432 hertz ; parce qu’elle permet d’harmoniser notre ADN, nos cellules et d’augmenter notre conscience spirituelle, tout en ouvrant le chakra du cœur pour le mettre en harmonie avec l’univers et là le COVID ne peut pas nous atteindre. L’écoute à cette fréquence a des effets profonds sur la conscience et le niveau vibratoire de chaque cellule de notre corps, en procurant rapidement une consolidation du système neuro-végétatif et un état de bien-être.

Les gilets jaunes d’hier sont juste nos héros d’aujourd’hui

Coups de coeur
La vie est toujours la plus forte pour nous donner des leçons, nous remettre sur la voie de l’essentiel, du milieu, des valeurs justes, des fondamentaux, des indispensables, des hommes et des femmes de l’ombre, des invisibles ou insignifiants.

Quand on ne veut pas entendre les messages, les souffrances, il faut parfois des souffrances encore plus grandes, des drames, des catastrophes pour comprendre et réajuster les principes de vie. Autrefois cela s’appelait faire preuve de sagesse, d’équité, de reconnaissance, de gratitude, de respect, d’intelligence du cœur et de discernement pour éviter d’en arriver là !
Ne serait-il pas temps de mettre en oeuvre un nouveau monde basé sur un nouvel équilibre plus équitable et d’échanges plus harmonieux, principe clé de toute vie durable et acceptable.

Nous ne pouvons pas fuir nos responsabilités, nous défausser, nous sommes Co-Créateur, de notre devenir , capitaine de notre vie ; il est impensable de s’en remettre systématiquement et aveuglement sans contreparties  à des instances tierces soi-disant garantes de notre existence.

A travers notre présent nous inscrivons collectivement notre futur potentiel, l’heure n’est pas à la fatalité, ni aux regrets mais à la construction d’un monde meilleur.

Sortons de nos peurs, de nos croyances limitantes et fort de nos expériences parfois tragiques et douloureuses , fuyons cette course effrénée du consumérisme qui nous conduit inexorablement au gâchis et principalement à notre PERTE. Remettons-nous en cause en toute conscience et sincérité pour aller tous ensemble entamer la marche vers le chemin du mieux-être, celui d’une vie meilleure plus juste et authentique dans le respect de la Mère Nature et de nous-mêmes.

Qu’est-ce qui vous tient vraiment à cœur  au fond de vous ? Continuer encore ainsi ou retrouver une joie, ce qui vous fait vibrer; tout simplement la joie de vivre  et de vivre en harmonie.

Réveillons-nous, Levons-vous, Soyons debout et Osons ! Sortons de notre zone de confort et faisons de cette malchance une chance. OUI, une chance de se retrouver, de faire, de créer, de  produire, de consommer autrement avec plus de solidarité et de partage.

Accéder aux étoiles

Une pause intérieure pour prendre soin de soi et réajuster sa perception des fondamentaux sur le sens et le sel de la vie.

Pendant une longue période, je fus absorbée par mon travail perdant de vue le sens de la vraie vie et aussi le sel de la vie. J’avais l’impression d’être l’ombre de moi-même, quelqu’un qui au fil du temps s’éloigne de ses aspirations profondes.
Quelqu’un qui n’obéit plus qu’à une force extérieure ; happée par le système et qui petit à petit perd inéluctablement de sa motivation et du plaisir dans ce qu’il entreprend. A ceux que j’aurais pu délaisser ou accorder moins d’importance pendant cette période je demande pardon.

N’avez-vous pas l’impression parfois d’être embarqué dans un courant qui ne vous ressemble pas ? ;
d’être le nez dans le guidon au point d’oublier l’importance de l’existence, de vous-même et du moment présent ?
A force d’être dans la frénésie du toujours plus, dans le culte de la performance, de mener des vies trépidantes, de vivre dans une agitation brownienne nous perdons de vue l’essentiel : qui nous sommes, ce que nous voulons vraiment, ce que nous aimons, qui nous aimons, nos amis et sœurs et frères de cœur, nos désirs profonds et originels, nos rêves d’enfant, nos espoirs…

La période que nous vivons nous amène bon gré malgré à faire une pause. Saurons prendre la mesure de la situation pour en faire une pause intérieure pour revisiter nos fondamentaux ? Je l’espère vivement.
Nous ne sommes pas les maîtres du monde et lorsque des catastrophes arrivent, nous nous apercevons à quel point tout peut basculer d’un coup, à quel point nous sommes insignifiants, petits à l’échelle de l’univers et pourtant tellement important et fort quand il s’agit de détruire notre monde. De ce paradoxe nous devrions apprendre l’humilité, le respect et la bienveillance et bien d’autres valeurs vertueuses et ne pas attendre l’ultime tsunami pour réagir ; reconstruire, élever nos esprits et nos consciences.

Quand on ne comprend ou ne tient pas compte du message qui nous parvient, par expérience, celui-ci devient de plus en plus fort, intense, jusqu’à en devenir parfois fatal. Il y a là, aujourd’hui, une injonction et urgence à revoir notre modèle et mode de fonctionnement ; une injonction qu’il faut entendre et appliquer ; une injonction qu’il ne faudra pas oublier une fois la crise passée.

En cet instant, n’est-ce pas l’occasion de voir les choses autrement et de commencer ou de réapprendre à observer la nature pour mieux la respecter ?
Entendre le chant des oiseaux que le bruit de la circulation masquait jusqu’à maintenant.
Une occasion d’essayer de faire d’une malchance une chance pour ceux que la maladie épargne : Etre plus solidaire et compréhensif avec son entourage, prendre soin de soi et des autres, pratiquer plus favorablement le télétravail et moins polluer l’atmosphère, rendre hommage aux soignants qui sont sur le front pour sauver des vies, et protéger nos vies.
Rendre hommage à certains corps de métiers, que jusque là, la vie que nous menions nous amenait à ignorer.
Regarder autour de soi ; Apprivoiser le calme et se l’approprier pour calmer son mental. Faire du silence un allié pour mieux réfléchir, se recentrer, ne pas se disperser et retenir les bonnes priorités.
Apprendre à relativiser, organiser sa vie différemment en changeant d’attention, d’intention et de comportement.
Prendre le temps de porter son attention sur sa respiration, de pratiquer une activité délaissée et qui vous tenait à cœur.
Lire de livres qui font du bien.
Méditer sur des phrases qui inspirent et qui nous élèvent afin de changer de fréquence vibratoire ; une me vient à l’esprit et qui pourrait résumer tout cela : « L’essentiel est invisible pour les yeux ; on ne voit bien qu’avec le cœur ». A de Saint Saint-Exupéry

La rose

Un dernier mot prenez soin de votre rose et faisons de cette planète un jardin de roses au lieu d’un champ d’épines ou pire encore.
Oui c’est le moment de se réveiller et de voir et faire les choses autrement pour être en accord avec son cœur et la Mère Nature. Soyons acteur et co-auteur de notre devenir !

Quelque chose en nous de Johnny

Lettre à Johnny Hallyday

Quelque chose en nous de Johnny …

Au fil des années et de tes succès
Tu es resté égal à toi-même.esprit de communion
Malgré les épreuves, tu n’as jamais oublié tes rêves.
Tu n’as jamais oublié d’où tu venais.
Tu as toujours dit Merci à la vie ;
A notre tour, tous ensemble,  aujourd’hui,  de te dire Merci.
Merci pour ta générosité, ta gentillesse, pour ta sincérité, ton authenticité.
Merci pour le lien et la communion que tu as su créer.
Chacun de nous, toutes générations confondues, on se reconnait en toi, à travers tes chansons.
Merci pour tes coups de gueules, pour ta force, ta simplicité et ton énergie de vivre.
Au-delà de nos différences tu as toujours su nous rassembler ;
Un don, une remarquable capacité que plus d’un pourrait t’envier.
Hier nous avons allumé le feu pour t’accompagner dans ton dernier voyage,
et meublé ainsi l’insupportable silence que ta disparition a imposé.
Hier, encore, une légende a crevé le ciel de mille éclats.
Jusqu’au bout, tu es resté une star, un « as » comme te l’avait souhaité Maurice Chevalier.
Au terme de ta nouvelle destination, je te souhaite de retrouver tes chers amis disparus, de bousculer un peu les anges, de leur donner à tous l’envie d’avoir envie, le sens de la fête et de la joie … en comptant aussi sur le soutien de notre ami Jean d’Ormesson.

Et entrant dans la lumière, je te souhaite dans le ciel de briller ardemment de mille feux et de commencer une autre révolution comme tu sais si bien le faire…en toute simplicité.

Valérie Ltout est possible

 

 

 

 

 

Retrouvez les œuvres de Jacomo sur http://jacomo.guidarts.com/

Le dernier mot de la mère Noël

Voici le dernier mot de la Mère Noël :

Vous aimer

Vous aimer

Votre plus beau cadeau

pour votre Noël 2016 est de vous aimer ! et pour cela que diriez-vous de vous écrire une lettre d’amour à vous-même. Ainsi, chaque fois que des pensées négatives  sur vous-mêmes vous traverseront l’esprit,  que des obstacles surgiront, alors vous ressortirez cette belle et merveilleuse lettre qui tel un bouclier arrêtera ces flèches empoisonnées qui sabotent votre estime de vous, votre confiance en vous et freinent votre épanouissement,  condamnent votre droit à être heureux.

Comme il s’agit d’une lettre d’amour : mettez le ton et choisissez des mots forts, des mots appropriés car les mots ont un pouvoir réel, ils dégagent de l’énergie…Restez dans l’authenticité et sincère en parlant de vous et vous déclarant votre flamme. Fermez les yeux et imaginez ce que vous souhaiteriez entendre.

Partez d’une situation qui vous avez rendu heureux(se)  et revivez cette situation et à quel point vous vous aimiez ce jour-là. Qu’est-ce qui vous caractérisait de si beau, de si grand, de si particulier, qui vous rend unique ? Qu’est-ce que vous aimiez en vous ?  Comment aviez-vous réagi ? De quoi étiez-vous fier ? Comment étaient votre voix, votre allure, votre visage, vos yeux ?

Commencez peut-être par je voudrais te dire…à quel point …tu es ….quand.

Enfin en bonus cette suggestion : lisez à haute voix cette lettre d’amour adressée à vous-même le soir avant de vous coucher pendant 21 jours. Il y aura un avant et un après, je vous le promets.

s’aimer…rester belles, en forme même à 60 ans et plus… Waouh

Pour le plaisir des yeux une vidéo qui vous donne le moral, vous booste,  qui vous montre que vous avez le pouvoir de prendre soin de vous pour rester en forme et rayonnante ….même à 60 ans.

 

A 60 ans la vie n’est pas finie loin de là. C’est aussi ce que dit Roselyne Bachelot dans son livre bien dans mon âge, tout commence à 60 ans

Roselyne Bachelot dans son livre bien dans mon âge, tout commence à 60 ans délivre des astuces, des idées et des anecdotes dans des domaines tels que la mode, la santé, la sexualité, la beauté, la cuisine, l’argent, la décoration et les loisirs, à destination des femmes qui ont passé le cap des 60 ans.
Lettres d’amour secret des amants – Intéressant livre pour les amoureux des mots, nostalgiques des lettres d’antan et les amoureux d’aujourd’hui, tout simplement.

Une nouvelle rubrique vient d’être créee la page Evénements  Décembre est un mois particulier alors allez jeter un oeil et plus encore…

Décembre 2016 les préparatifs de Noël

Décembre 2016 les préparatifs de Noël

Un monde qui change … Et pourtant …

soleil vie mouvementIl y a des résultats qui surprennent encore, pourtant le « Brexit » avait déjà créé son effet de surprise par une décision prise qui était à l’opposé de celle espérée.

Pour ne pas être dépassé par ce monde qui bouge nous devons changer de lunettes, savoir se remettre en cause et se poser les bonnes questions : Pourquoi en sommes –nous arrivés là, quel sens donner à tel évènement ?, que faut-il faire maintenant ?

Les prévisions actuelles ne sont plus fiables, plus à la hauteur car elles reposent  sur une vision du monde  qui de plus en plus s’éloigne de la réalité, du quotidien du citoyen qui ne fait pas partie de l’élite, de la classe de ceux qui incarnent le pouvoir, la politique. La fracture,  l’incompréhension et parfois l’aversion sont à l’origine d’une palpable dichotomie.

Fait majeur, un nouveau paradigme galopant nous ramène aux bases de la démocratie où le peuple a plus que jamais un rôle à jouer. Désormais il faut tenir compte de la voix du peuple, de ceux qui se sont sentis trahis, abandonnés, oubliés, laissés pour compte par un modèle du monde bien trop décevant. Un modèle qui côtoyait trop souvent l’injustice, l’iniquité, la cupidité, le pouvoir, la corruption, l’insécurité, la paupérisation, des maux qui ont fini par le gangrener.

Il ne faut pas minimiser la capacité de certains à surfer sur ces thèmes plus par clientélisme que par authentique et sincère préoccupation, à s’identifier à ces hommes en colère et à récupérer leurs contestations, leurs mécontentements pour en faire une force de séduction,  voire de manipulation.

Après ce qui s’est déroulé en Angleterre et tout récemment aux USA avec l’élection de Donald Trump comme nouveau Président  des Etats Unis, il est temps de laisser notre égo suffisant au vestiaire, d’admettre que tout est possible même le scénario le moins envisageable, de tirer enfin les enseignements et surtout de prendre conscience que l’on récolte toujours ce que l’on sème. Il est temps de tenir compte et d’écouter les voix qui grondent.

Il est temps d’agir, de se ressaisir, d’entendre le glas qui sonne au loin pour éviter que notre monde parte à la dérive et que cette dérive face l’effet d’un tsunami.La transformation intérieure

Il est temps de se mettre en marche pour œuvrer à la création d’un monde plus juste, plus à l’écoute, plus humain, plus vertueux. Et comme j’aime à le citer depuis longtemps,  car j’en ai fait ma devise personnelle : « Dans la vie, il n’y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent » A. de Saint-Exupery.

Il est temps de proposer, de faire et de faire autrement, d’agir enfin, d’accepter pour notre salut le changement qui s’impose. Il s’agit de tendre vers un nouvel équilibre garant des droits et de devoirs de chacun où chaque talent et compétence auraient sa place et son rôle à jouer.

Les mots ne suffisent plus !

les mots ne suffisent plus

N’y-a-t-il plus de Mandela, de Gandhi, de Mère Theresa, d’Albert Einstein, de Rose Kennedy, de Martin Luter King, pour nous éveiller, plus encore nous réveiller, nous inspirer, nous propulser, nous guider, nous enchanter ?

Grandir, mûrir, changer, avoir un état d’esprit plus favorable, devenir meilleur, prendre du recul, être plus positif et serein, plus confiant, retrouver l’estime de soi, tout ce qui relève de l’évolution et du développement personnel est certes pour une grande part une affaire individuelle avec l’objectif d’accéder à une vie plus satisfaisante. Mais c’est une affaire personnelle qui a des incidences et des conséquences à l’échelle collective, humanitaire, planétaire ; un cheminement personnel, une transformation de notre être qui se trouve grandement facilités par la rencontre de personnalités lumineuses et qui montrent la voie, la direction ( la voie de l’éveil) comme Gandhi, Le Dalaï-Lama, Nelson Mandela.

Aujourd’hui je m’inquiète, j’ai beau regarder autour de moi, notre société occidentale est en panne d’inspiration, de sens,  d’espérance, d’humilité, d’élan créateur, de beauté et de sagesse, de merveilleux, de discernement .Et pire encore même si on nous parle de vision, de changement, de renouveau, d’innovation, de défi, de grandeur, de talents ; j’ai l’impression de ne voir que des mots qui sonnent de plus en plus creux et n’enchantent plus personne. A force de les prononcer peut-être auraient-ils même l’effet contraire, un effet de démotivation, de fatalité, de résignation, d’immobilisme avec le doute aussi que ceux qui les formulent de manière réitérée ne cherchent pas au final, eux-mêmes, qu’à se rassurer, à afficher de belles valeurs,  voire se convaincre.

Je ne vois plus ces hommes et femmes, d’éthique et de confiance, porteurs de valeurs authentiques, d’inspiration, d’engagements, de mobilisation, de rassemblement, de bienveillance, héritiers du sens et du sel de la vie.

Ces guides de lumière appartiendraient-ils à une source en voie de tarissement ?  Les fondements et fonctionnements  actuels de notre société qui prônent la performance, l’excellence, la concurrence, l’égo, la consommation, le pouvoir, le culte de l’individu, le culte de l’argent seraient-ils un frein à l’émergence d’authentiques et d’éthiques leaders, bien loin du « diviser pour mieux régner » ?
Notre société serait-elle en manque de modèles qui ouvrent la voie ?  Sans des hommes ou des femmes de bonne volonté de la trempe de Nelson Mandela les mots «  motivation, énergie, espoir, foi, ressources, talents, confiance, reconnaissance, rassemblement » ne seront et resteront que des mots. Or l’heure n’est plus aux mots, il s’agit de FAIRE, de faire ensemble pour œuvrer à un monde meilleur.

Le miracle

Une citation à méditer : « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ». Albert Einstein

Ce soir, le 25 Octobre 2015, je vous invite à vous nourrir pleinement des beaux moments de joie, de force, d’espoir, d’union, que nous livre le film « Invictus » de Clint Eastwood. Avec Morgan Freeman et Matt Damon.Sorti le 13 janvier 2010.

https://youtu.be/PEO6-fe9qPA

– A partager, à voir et à revoir sans modération.

« Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme ».

Etre le capitaine de sa vie

Etre le capitaine de sa vie

expression EI

Mieux mémoriser, négocier, mieux décider : les émotions une ressource pour agir

le milieu professionnel ou un monde sans émotions

le milieu professionnel ou un monde sans émotions

Les émotions sont au cœur de nos vies et nous accompagnent tous les jours. Et ce n’est pas parce que l’on pousse la porte du bureau que l’on enlève une partie de son cerveau, de son cœur.

Bien sûr c’est dans notre domaine de vie personnel que l’on est le plus authentique.

 Bien sûr dans le monde professionnel on doit s’adapter à des règles, on a des codes de conduites, des comportements avec une façon de parler, de s’habiller, de se conduire. On entend et utilise des mots différents de ceux de notre monde personnel tels que : productivité, efficacité, efficience, viabilité, création de valeurs, indicateurs de performance…Les relations y sont plus formelles liées à des contraintes structurelles internes et économiques, à une charte déontologique, à l’appartenance à une catégorie, à un rang et à une hiérarchie socio-professionnelle.

Continue reading

Innover pour continuer à exister …

Aujourd’hui on n’arrête pas de parler « Innovation », si bien que l’innovation semble être le salut du monde de demain ; que ce soit à titre individuel ou collectif, certains disent même innover ou disparaître mais que se cache-t-il derrière ce mot ?

Continue reading

Faites de 2015 votre année

J’ai rêvé que ….2015 sera contre vents et marées votre année ; une année où le pouvoir de votre engagement allié à la mobilisation des ressources qu’elles soient externes ou internes vont vous permettre de surmonter les obstacles et de passer à l’action pour au final atteindre vos buts.  Savez-vous pourquoi ? Savez-vous comment ?

- Désirez-vous partager avec moi vos résolutions et commencer à les mettre en œuvre ?

- Souhaitez-vous commencer avec moi votre voyage vers votre  vrai potentiel en identifiant et utilisant ces ressources ?

- Voulez-vous avec moi développer votre intuition et provoquer les opportunités : opportunités de rencontre, de partage, de décisions, de changements favorables,  de création de ressources…

Continue reading